Aller
  • 14/03/19
  •  
    08:30  -  09:00
    ACCUEIL – PETIT DEJEUNER – NETWORKING
    08:30  -  08:40
    Mot de bienvenue

    par Reynald Flechaux, Research Senior Analyst, IDC France

    08:40  -  09:10
    Predictions 2019 IDC Manufacturing Insight
    par Lorenzo Veronesi, Research Manager, IDC Manufacturing Insights – EMEA
    09:10  -  09:25
    Focus : Où en sont les entreprises françaises ?

    par Reynald Flechaux, Research Senior Analyst, IDC France

    09:25  -  09:40
    Vue terrain – Témoignage d’un DSI du secteur industriel
    09:40  -  10:10
    SESSION 1 - L'USINE AU CENTRE DES INITIATIVES BUSINESS

    Aujourd'hui, l'un des principaux facteurs de différenciation réside dans la capacité à fournir des produits personnalisés ou même individualisés. Si cette stratégie offre d’énormes avantages, en terme de différenciateur marché,  elle impacte  fortement les opérations car elle augmente la volatilité et la granularité de la demande.
    Cette volatilité réduit la précision des prévisions et nécessite une plus grande agilité de la chaîne logistique et de la fabrication
    D’autre part , face à la nécessité de valoriser davantage de données, 40% des fabricants utiliseront une plate-forme cloud qui transcende les frontières informatiques traditionnelles ( IT)  et intègre la technologie opérationnelle ( OT)  d'ici 2022.

    10:10  -  10:40
    PAUSE & NETWORKING
    10:40  -  11:10
    SESSION 2 “DATA EVERYWHERE”

    Pour gagner en rapidité, agilité, efficacité et innovation, 80% des fabricants vont devoir se restructurer en profondeur, en plaçant les données au centre de leurs processus.

    • Les fluctuations de la demande et les besoins de personnalisation en masse pousseront 35% des fabricants à envisager d'accroître leurs capacités de fabrication à l'aide de données clients, de données issues des produits connectés et de l’analyse des données issus des médias sociaux.
    • Pour fournir des produits complexes via des processus en réseau, d'ici 2022, 75% des fabricants de G2000 auront mis en place des plates-formes numériques pour unifier les données des processus de production et de fabrication.

    Des technologies telles que l'Internet des objets, le cloud, la mobilité, les outils de RA/RV et la blockchain contribuent ou contribueront à cette vision

    Les « digital twins » ou  jumeaux numériques jouent également un rôle important à cet égard, car ils confèrent un contexte visuel aux données sur les produits et les processus de fabrication et permettent aux entreprises d’accélérer le processus d’introduction de nouveaux produits en maintenant un lien numérique permanent et collaboratif entre le produit et les équipes de fabrication, étendu au reste du développement et organisation d'innovation, à l'intérieur et à l'extérieur de l'entreprise.

    11:10  -  11:40
    SESSION 3 – RELATION HOMME – MACHINE

    D'ici 2021, 60% des fabricants disposeront de travailleurs augmentés grâce à la réalité augmentée ou virtuelle ,  des applications intelligentes et co-bots, réalisant ainsi des gains de productivité pouvant aller jusqu'à 7% et des environnements de travail plus attractifs.

    11:40  -  12:10
    Table ronde – Retour d’experience

    - Comment catalyser la transformation?
    - Quels sont les nouveaux indicateurs de performance clés (KPI) permettant d’évaluer vos projets smart manufacturing ?
    - Comment incorporer des modèles de gouvernance pour intégrer l’ IT à l’ OT ?
    - Développement des écosystèmes :  nouveaux modèles commerciaux, bancs  de test et d'essai

    avec Laurence Sindonino, Initiatrice d’innovation pour la DSI et la Production, LS2i Management

    12:10  -  13:30
    COCKTAIL & NETWORKING
Haut